CH'TI TRAIN TOURQUENNOIS

CH'TI TRAIN TOURQUENNOIS

RESEAU FIXE HO CHTI TRAIN TOURQUENNOIS


RESEAU FIXE HO "LE CH'TI TRAIN TOURQUENNOIS"

  En décembre 2009 des férus de modélisme, se sont associés pour créer leur propre club et faire fonctionner un réseau ferroviaire de 40 m², à l'échelle 1/87e. Le point de départ : la gare des Francs, rasée en 1996, après avoir tellement servi. « Il y avait un trafic colossal ! Toutes les entreprises du Nord étaient rattachées aux Chemins de fer, c'était un moyen de transport efficace. C'est pour cela que les entreprises essaient de relancer ce type de transport », explique Jean-Luc Jhesquier, le président de l'association. À partir de documents délivrés par la mairie, la SNCF, mais aussi des particuliers et les archives municipales, les adhérents de l'association ont tracé l'implantation des voies.

vn_1095959_px_501__w_lavoixdunord_ - Copie.jpg

 

 Pour le décor, beaucoup de matériel de récupération et du naturel : des branches de bois, de l'écume de mer pour la verdure, du persil, du thym et du cerfeuil pour les feuilles d'arbres. Autre preuve de la facilité de l'exercice. « Beaucoup de gosses voudraient se lancer mais n'osent pas alors qu'avec des plantes, de la peinture à l'eau, on peut faire un bâtiment. »

Une fois la maquette achevée, ceux du Ch'ti Train tourquennois pourront enfin faire déambuler la centaine de locomotives à travers ces petits villages reconstitués. Et transmettre leur passion aux plus jeunes par le biais d'initiations. •

Désormais, en 2013, c’est une nouvelle maquette qui occupe le président de l’association tourquennoise. Celle créée par la dizaine de membres de l’association, qui est exposée dans leur local de la Maison des services. Elle est conçue avec une zone industrielle, un bassin, des façades, des ponts… Les revues qu’il feuillette l’ont inspiré. Et la technique a évolué. « Tout est automatisé, il n’y a plus d’aléa. Je serais bien embêté en cas de panne. Heureusement, on a un as de l’électronique parmi nous ! »

 

SAM_3688 - Copie.JPG

 

  De part et d’autre de la voie de chemin de fer, des passants, des maisons, un bassin, un viaduc, des montagnes, une zone industrielle… Tout un monde en miniature, réalisé avec soin, jusque dans les détails. « Il faut être minutieux et avoir beaucoup de patience », assure Jean-Luc Ghesquier, président de cette association de modélisme ferroviaire. Et qui plus est, être débrouillard : « Le sommet du château d’eau, c’est de la boîte de conserve. Tout ce qui est tôle ondulée, c’est le gaufrage de boîtes de biscuit. Le foin, c’est du cœur d’artichaut. Les grillages, du voile de mariée. Les montagnes, c’est du plâtre… On a beaucoup fait nous-mêmes. » L’inspiration, ils la puisent dans d’innombrables revues. « Ce sont des livres de chevet, on n’a rien inventé. »

Objectif : initier les plus jeunes. Le Ch’ti train tourquennois n’en compte que deux. « C’est agréable d’expliquer comment on fait marcher nos locomotives, reprend Jean-Luc Ghesquier, qui a commencé « le train » il y a huit ans, une fois à la retraite. On voudrait plus de jeunes qui viendraient un jour déterminé, encadrés par quelqu’un de plus vieux. Pour l’instant, le renouveau ne se fait pas. »

 

Côte coulisse et dépôt charbon :

SAM_3689.JPG

 

Côté Ville et la Gare Principale :

SAM_3691.JPG

 

Vue aérienne de la Gare Principale :

SAM_2390.JPG

 

 

SAM_3724.JPG

 

Quelques membres du Club :

SAM_4236 - Copie.JPG

 

EN 2015 : DU NOUVEAU SUR LE RESEAU FIXE......

 

L'ARRIVEE DE LA ROTONDE

 

SAM_5101.JPG

 

Suite aux modifications de cette nouvelle rotonde.....un nouveau tableau est indispensable :

a.jpg

unnamed.jpg


02/02/2014
1 Poster un commentaire